En observant même brièvement l’industrie et les activités liées à la médecine, on comprend vite que le nombre d’intervenants et de métiers est grand. Infirmier et médecin ne sont pas les seuls débouchés possibles.

Le sport de manière générale nécessite de plus en plus de spécialistes. En particulier, le métier d’ostéopathe semble être un profil présent partout. On peut survolé la fiche métier ostéopathe afin d’avoir une meilleure compréhension de sa fonction et de sa formation.

Les informations relatives à la fiche métier ostéopathe: les stages de 1ère et 2ème année en cabinet

Afin de pratiquer le métier d’ostéopathe officiellement, une formation appropriée doit être suivie. Cette formation comprend des cours et des stages au cours desquels les étudiants sont directement en contact avec les patients.

Il faut compter cinq ans pour une formation complète au métier d’ostéopathe. Au cours de celle-ci, les stages sont étalés de différentes manières pour connaitre absolument tous les aspect du métier. On distingue trois environnements dans lesquels les stages font évoluer les étudiants.

Les stages débutent dès la première année de formation puisqu’il y a déjà 50 heures en cabinet. On passe à 70 heures l’année d’après, pour un total, sur deux ans, de 120 heures.

Durant ces stages de formation, il est facile d’assimiler et comprendre comment fonctionne un cabinet. Ils découvrent ainsi la gestion d’un agenda et l’organisation administrative. L’enseignement est directement mis en pratique grâce à cette immersion totale.

La formation pratique en centre sportif: le métier d’ostéopathe y est confronté quotidiennement

La 3ème année marque un léger tournant, les stages sont partagés entre les cliniques internes et les centres sportifs ou cliniques externes. Faire des stages dans les cliniques externes ou centres sportifs donnent la chance de découvrir les spécificités des patients qui constituent leur principale clientèle.

Les équipes sportives font en effet de plus en plus souvent appel à ces professionnels pour s’occuper des athlètes. Les clubs et équipes de sport intègrent donc à leur staff médical le métier d’ostéopathe. La notion de performance rentre en compte, et les manipulations à chaud sont régulières.

En dehors des centres sportifs, le reste des stages s’effectue en clinique interne. En 3ème année, il y a 210 heures de stage, 450 heures en 4ème année et 720 en 5ème. Le nombre d’heures est croissant pour obtenir une maitrise parfaite du métier d’ostéopathe.

Les jeunes étudiants en immersion sont accompagnés par leurs ainés. Le tout étant bien sûr supervisé par des professionnels. Il est ainsi possible de donner des soins adaptés dans un cabinet dans les conditions réelles.

L’importance de ce spécialiste est donc évidente, cela explique la complexité de la fiche métier ostéopathe. Il a beau savoir manipulé les membres du corps, en particulier des athlètes, il ne faut pas pour autant l’assimiler à un kiné.

Afin d’avoir le droit d’exercer le métier d’ostéopathe, le chemin est long et marqué par des centaines d’heures de formations pratiques. Entre la 1ère et la 5ème année, il faut compter 1500 heures de stages en cabinets et cliniques, avec en 5ème année, un seuil minimal de 150 consultations.

On trouve des instituts qui ont choisi le secteur médical comme spécialité, leur catalogue inclut des formations dans le but d’exercer le métier d’ostéopathe.
www.netactus.net/les-astuces-pour-une-bonne-orientation-vous-vous-interessez-au-metier-dosteopathe